Maintenance des ascenseurs : ce que tout usager devrait savoir

Post thumbnail

L’ascenseur est le moyen de transport le plus sûr… à condition d’être correctement entretenu. Aujourd’hui, en France, plus de 560.000 ascenseurs sont sous contrat de maintenance. Tour d’horizon des points à connaître.

Connaître la marque de son ascenseur : une base utile

De nombreuses informations apparaissent à l’extérieur et à l’intérieur d’un ascenseur. Avant d’appuyer sur le bouton palier, jetez un coup d’œil sur ce dernier : un logo ou une marque apparait souvent. La plupart du temps, il s’agit de la marque de l’ascenseur que vous allez emprunter. Mais attention, ce n’est pas systématiquement le cas. En effet, le bouton d'origine peut avoir été remplacé.

Une fois à l’intérieur de la cabine, assurez-vous de la présence de la plaque signalétique de l’appareil. Elle doit indiquer le nombre de personnes et la charge utile maximale autorisés. Veillez à respecter ces précieuses indications : trop de personnes impatientes se ruent parfois dans des ascenseurs bondés au détriment de la notion élémentaire de sécurité.

Observez ensuite de façon détaillée le reste des informations indiquées : vous devez voir apparaître :

  • Le numéro d’appareil
  • Le nom de la société de maintenance.
  • L'étiquette avec le numéro d'appel en cas d'urgence
Exemple d'une étiquette en cabine

Le propriétaire d’un ascenseur est tenu d’assurer son entretien

L'ascenseur est un formidable outil qui permet d’étendre la construction des villes vers le haut et répondre au défi de l’accessibilité des lieux de vie et de travail. Mais comme dans les voitures, les composants s’usent et se dérèglent et il faut parfois réparer ou changer des pièces, pour le bon fonctionnement de l’ascenseur et la sécurité de tous.

S'assurer dès le départ que son ascenseur va bénéficier d'une bonne maintenance est donc primordial. C'est en effet une maintenance régulière et sérieuse, en amont des problèmes, qui va permettre de maintenir un bon état général de l'appareil, garantir une sécurité pour tous et éviter au maximum les pannes.

La loi du 2 juillet 2003 et le décret 2004-964 encadre cette maintenance. Elle doit être réalisée par une entreprise spécialisée et les modalités d’entretien d'un ascenseur doivent être encadrées par un contrat.

Voici quelques points que vous devrez absolument trouver dans votre contrat de maintenance :

Engagement de visites préventives

Un écart maximum de 6 semaines entre chaque visite est imposé par la loi. Deux visites semi annuelles et une visite annuelle sont également obligatoires et comportent des éléments de vérification plus poussés.

Délais d’interventions de dépannage

En cas d'appareil à l'arrêt ou de dysfonctionnement majeur de l'ascenseur, la société en charge de la maintenance doit intervenir sous un certain délai. Il est généralement de 4 heures.

Délais d’interventions de désincarcération

Les délais de désincarcération des personnes bloquées doivent être clairement indiqués sur le contrat de maintenance.

En outre, sachez que les ascensoristes ont pour obligation de pouvoir assurer une intervention 7 jours sur 7 pour une panne et 24h / 24 pour le déblocage d'une personne bloquée dans l'ascenseur.

Carnet d’entretien ascenseur

Toutes les interventions de dépannage ou de maintenance doivent être consignées dans un carnet d’entretien ascenseur. Sorte de carnet de santé de votre ascenseur, celui-ci pourra être en format papier ou en version digitale.

Type de contrat

Il existe deux types courants de contrats : le contrat minimal et le contrat étendu.

La plupart des sociétés de maintenance proposent un contrat dit « étendu », qui peut notamment prendre en charge la réparation ou le remplacement de nombreuses pièces défectueuses sans surcoût.

Différence entre contrat de maintenance et contrôle technique

A l’instar du contrôle technique d’une voiture, tous les 5 ans un contrôle technique de votre ascenseur doit être effectué par un organisme de vérification indépendant et certifié (et non par votre entreprise de maintenance). Lors de cette inspection qui concerne 77 points identifiés, les dispositifs de sécurité seront contrôlés, et tout défaut présentant un danger, potentiel ou avéré, sera signalé. À l’issue de la visite de contrôle quinquennal, un rapport détaillé est remis au propriétaire.

Bon à savoir :

Un propriétaire passant outre ses obligations de contrôle, de sécurité et d’entretien d'un ascenseur risque une amende de 450 € et peut voir sa responsabilité engagée en cas d’accident. En outre, toute personne disposant d’un titre d’occupation est en mesure de saisir le tribunal, pour demander la mise aux normes d’un ascenseur. Cette demande peut être réalisée avec la mise en place d’une astreinte. De la même façon, le propriétaire peut être sommé de respecter les obligations d’entretien et de contrôle technique qui lui incombent. (Source : service-public.)

Comment choisir une société fiable pour la maintenance de son ascenseur ?

Au vue de l'importance de l'ascenseur dans un immeuble, choisir un prestataire de qualité devrait être une priorité pour toutes les copropriétés. Les ascenseurs totalisent 100 millions de trajets par jour en France, un chiffre incroyable ! Mais saviez-vous que la moitié de ces appareils sont âgés de plus de 25 ans ?

Raison de plus, pour se préoccuper attentivement du meilleur choix de prestataire possible pour assurer la maintenance rigoureuse de ces appareils.

Vous pouvez vous poser de nombreuses questions sur comment choisir son entreprise de maintenance d'ascenseur.

Petit tour d’horizon des 3 principales questions que vous devriez vous poser :

1 - Est-il obligatoire de passer par le constructeur de nos ascenseurs ?

Contrairement à ce qu’on pourrait penser, il n’est pas nécessaire de faire appel au service du constructeur de l’appareil pour assurer une parfaite maintenance.

Il faut savoir que l’ascenseur est un ensemble de pièces accessibles en libre service. N’importe quelle entreprise de maintenance a accès à l’ensemble de ces pièces et peut donc entretenir votre ascenseur.

Ce qui va vous assurer une bonne qualité de maintenance n’est pas le fait que l’entreprise soit le fabricant mais la compétence du technicien qui interviendra, sa connaissance de votre ascenseur et le temps dont il disposera pour bien faire son travail.

2- Comment m’assurer que la maintenance préventive sera bien réalisée?

Assurez vous de connaître les conditions et la charge de travail des techniciens qui interviendront sur votre appareil.

De nombreuses sociétés de maintenance, par choix organisationnel, par manque de temps, de personnel, ou d'outils efficaces surchargent de fait leurs techniciens. Ces derniers sont alors tenus d’assurer leur tournée - et parfois celle d’un collègue absent ou même une tournée non affectée en interne -, et de réaliser de nombreuses visites, dans un délai imparti, sur un secteur géographique très important.

Même en faisant de leur mieux, les techniciens sont néanmoins rapidement submergés par la masse de travail, et les déplacements en voiture très chronophages. Ainsi ils disposent de bien moins de temps que nécessaire pour réaliser la maintenance préventive sur chaque appareil sous contrat.

3- Comment vais-je savoir ce qui se passe sur mon ascenseur ?

Véritable colonne vertébrale d'une copropriété, l'ascenseur est un élément essentiel du quotidien.

En tant que copropriétaire, membre du conseil syndical ou gestionnaire, vous connaissez les problématiques qu’entraîne la mise à l’arrêt ou le dysfonctionnement d’un appareil. Vous savez, par exemple, qu'une immobilisation de l’ascenseur peut générer des dizaines d'appels, de mails et surtout de l'inquiétude au sein des résidents.

Chaque jour d’arrêt augmente de façon exponentielle le stress ressenti par les habitants : la situation peut alors vite devenir infernale pour les acteurs de la copropriété.

Il est donc primordial d’anticiper une bonne communication, en cas de problèmes. Qui pourrez-vous appeler ? Est-ce un contact unique ? Quand et comment sera assuré le suivi ?

Posez toutes ces questions à l’entreprise de maintenance, avant la signature du contrat. Elle devra s’engager à vous fournir ces informations essentielles.

Comment une copropriété est-elle liée à son entreprise de maintenance ?

C’est le contrat de maintenance (simple ou étendu) qui indique les clauses de souscription, de durée (1 an minimum en général) et de résiliation.

Toutefois, le décret n° 2012-674 du 7 mai 2012 a permis de faire évoluer la situation. Lors de travaux importants, il est maintenant plus aisé de demander une résiliation. En outre, la loi impose aux fabricants de fournir au propriétaire, les outils nécessaires à la maintenance de l’appareil. Ceci pour prévenir toute situation de monopole, entravant la libre concurrence via une technologie dite propriétaire et fermée aux autres ascensoristes.

En quoi diffère l’approche de WeMaintain pour la maintenance des ascenseurs ?

Chez WeMaintain, nous avons décidé de remettre l’humain au cœur de la solution, et de nous appuyer sur les outils numériques modernes pour fournir une maintenance fiable et efficace à tous.

Les techniciens, véritables experts sur le terrain gèrent un parc d’ascenseurs réduit (environ 2 fois moins d’ascenseurs que la moyenne des entreprises du marché) afin d’avoir le temps de réaliser en profondeur une maintenance préventive efficace et d'entretenir des relations de proximité avec les usagers.

Pour eux, WeMaintain a fait le choix de la responsabilisation : chaque technicien est dédié à ses ascenseurs. Il peut ainsi assurer un service personnalisé, prévenir au mieux les éventuels problèmes et diminuer les risques de pannes. Les périodes d’immobilisation de l’appareil sont alors réduites au minimum, pour la plus grande satisfaction des usagers.

En étant déployé sur un secteur géographique restreint, chaque technicien peut intervenir plus rapidement en cas de nécessité.

Pour optimiser son activité, WeMaintain fournit à chaque technicien l’accès à une application mobile qui lui permet de travailler de façon autonome, organiser au mieux ses visites et envoyer ses rapports en temps réel aux personnes clés de la copropriété. Le technicien est ainsi en relation directe avec ses clients, usagers de l'ascenseur.

En parallèle, WeMaintain dispose d'une équipe d'experts techniques qui supervisent l'ensemble des prestations, assistent les techniciens en cas de dépannages complexes, et réalisent les études de sécurité et les gros travaux. Enfin notre service client interne est le contact quotidien privilégié des clients pour répondre à toute question, et gérer les demandes occasionnelles (devis et les travaux).

Si vous voulez en savoir plus, n’hésitez pas à nous contacter sur www.wemaintain.com. Nous serons ravis d'échanger !

Partager cet article

Ça pourrait vous intéresser

Voir tous les articles Produits
Post thumbnail
Lire l’article
Post thumbnail
Lire l’article
Post thumbnail
Lire l’article
Vous êtes inscrit à notre newsletter, merci !