Rencontre avec Olivier Comets, directeur sécurité incendie

Post thumbnail

Qui es-tu ? Enfant, que rêvais-tu de faire ?

Il y a quelques années, à la question “que fais-tu dans la vie ?”, je répondais (très humblement) “je sauve des vies”. Malheureusement, mes interlocuteurs finissaient tous par se demander si j’étais pompier ou médecin. En fait, je suis un peu un mélange des deux - je travaille dans la sécurité incendie et il se trouve que je suis un "docteur" en sciences, car j'ai un doctorat... Vous vous en doutez, j’ai vite abandonné cette entrée en matière !

J'ai toujours voulu être ingénieur. Mon ambition était de résoudre des problèmes complexes et de développer des produits physiques qui seraient ensuite utilisés dans la vie de tous.

En grandissant, je me suis passionné pour les sciences, l'électronique et les ordinateurs. Enfant, j’ai assemblé ou fabriqué des circuits d’éclairage, des modules radio et des petits jeux sur ordinateur. Cette fascination pour la technologie ne m'a jamais quitté et me voici maintenant, en train de développer à la fois du hardware et du software pour la maintenance des systèmes d'alarme incendie.

Lorsque j'ai commencé à travailler dans la sécurité incendie il y a 8 ans, il manquait quelque chose dans la vision que j’avais enfant : la réglementation. Dans notre industrie, il y a des normes sur les équipements, sur l'installation et sur les opérations de maintenance, bref, il y en a à tous les niveaux. Si ça peut paraitre ennuyeux de prime abord, je me suis vite rendu compte qu'une fois que j’avais lu et appréhendé ces règles rigides, j’étais en mesure de comprendre où l'innovation était possible pour offrir un meilleur service aux clients. J’ai vu là une opportunité unique de proposer quelque chose d’innovant, et j'ai créé Shokly pour offrir aux clients une meilleure expérience en matière de sécurité incendie.

Côté personnel, j'ai toujours aimé les défis physiques et je m’amuse avec des projets pratiques et techniques. Au fil des ans, ceux-ci ont pris la forme de courses, de triathlons, et de rénovation d'appartement, de la pose du béton au câblage des circuits électriques. Ce plaisir et cette motivation m'ont suivi dans ma carrière, avec notamment ma passion pour le développement hardware et software. Ce qui me motive aussi, c'est de voyager et d'échanger des idées avec de nouvelles personnes, ce que mon travail d’abord chez Shokly puis chez WeMaintain m’ont permis de faire. Mais j'attends avec impatience le jour où nous pourrons tous recommencer “comme avant” !

Pourquoi Shokly ?

Après des études d’ingénieur, j'ai continué dans la recherche avec un doctorat en science des matériaux. Je suis entré dans le métier de la sécurité incendie (comme absolument tout le monde :) par hasard. Un ami m’a présenté à une société innovante dans l’électronique, qui n’était autre qu’un fabricant français de matériel de sécurité incendie. J’ai appris le métier dans cette société, et après cinq ans, j'ai réalisé deux choses :

  1. Les fabricants de matériel incendie développent des outils pour la maintenance qui fonctionnent uniquement sur leurs propres équipements, et qu’ils mettent à disposition de leurs équipes de maintenance internes. Les sociétés de maintenance indépendantes n'ont de fait pas accès à ces outils pour effectuer leur maintenance.
  2. Il n'y a pas de façon uniforme de faire la maintenance des systèmes de sécurité incendie. C’est presque comme si je vous disais qu’il existe un rapport écrit différent, produit dans un format différent, pour chacun des sites d’un même client.

En fin de compte, les processus de maintenance au sein de l'industrie de la sécurité incendie ont à peine évolué au cours des 40 dernières années. Ces processus restent extrêmement manuels, chronophages et assurent peu de fiabilité. Avec l’augmentation de la complexité des équipements, le résultat pour le client a été une absence de transparence sur les vérifications qui sont effectuées sur ses équipements.

J'ai donc quitté cette PME française avec l'ambition de créer le leader du “smart building”, en commençant par le secteur que je connaissais le mieux : la sécurité incendie. Dans cette optique, je voulais apporter une alternative à cette manière défaillante de faire la maintenance, et apporter aux clients une meilleure compréhension de leurs bâtiments. Et c’est ainsi que Shokly est né !

Chez Shokly j’ai innové sur deux aspects clés :

  • Un outil pour automatiser les opérations de maintenance et gagner en fiabilité : Il s’agit d'un module IoT qui se connecte à la centrale incendie d'un bâtiment, et qui communique avec une application mobile que l'ingénieur a sur son téléphone, pour tester les détecteurs, les déclencheurs manuels et les dispositifs de sécurité (porte coupe-feu, clapets, moteurs, etc). Avec un tel outil, cela signifie qu'au lieu de faire des allers-retours entre les équipments et le panneau d'alarme incendie pour vérifier que chaque détecteur fonctionne correctement, le technicien effectue cette vérification à la fois instantanément et à distance via son application mobile.
  • Une solution de gestion des alarmes incendie :
    Le même module IoT est connecté en permanence au panneau de contrôle d'incendie d'un bâtiment, agissant comme une solution de supervision 24h / 24 et collectant des données d'activité en temps réel. Les clients peuvent consulter ces informations à tout moment depuis un tableau de bord en ligne et en cas de défaut, le technicien et le client sont immédiatement avertis et l'intervention peut être effectuée rapidement.
Alt
Le boîtier hopviz! estampillé WeMaintain

En plus de cela, j'ai lancé une deuxième entreprise avec un ami. Cette société, complémentaire de Shokly, est un guichet unique à destination des mainteneurs de systèmes de sécurité incendie, en proposant des détecteurs reconditionnés, des pièces de rechange, des équipements de tests et une base de connaissances. La société DIEL est toujours en activité aujourd'hui et continue de croître !

Pourquoi avoir rejoint WeMaintain ?

Alors que je développais le service de maintenance chez Shokly, un camarade d’école, Romain Bordier, m'a présenté les fondateurs de WeMaintain : Jade, Benoit et Tristan. À l'époque, Romain était directeur des opérations et WeMaintain en était à sa deuxième année d'activité.

J'ai tout de suite remarqué des similitudes entre Shokly et WeMaintain, mais ce qui m’a le plus marqué c'était l’alignement de nos visions. Une priorité pour moi et Shokly était de se concentrer sur les besoins des clients et d'augmenter le niveau de service, alors qu'avant cela, le client avait toujours reçu un service médiocre et était tenu dans l'ignorance de la performance de ses actifs. Deuxièmement, pour fournir ce service de haute qualité, je voulais donner aux techniciens sur le terrain la technologie nécessaire pour le faire. Ces deux valeurs, que je voyais également chez WeMaintain, ont été à la base de notre rapprochement.

Le deuxième aspect qui m’a sauté aux yeux, était que nos deux sociétés opéraient dans des industries complémentaires. J’avais créé Shokly avec la volonté d’en faire le leader du “smart building”, en commençant par un aspect spécifique des opérations du bâtiment qui était défaillant, WeMaintain de leur côté s'attaquait à un autre aspect, tout aussi crucial, avec la maintenance des ascenseurs et escaliers mécaniques. Rapprocher nos deux sociétés nous permettait d’évoluer vers un rôle d’opérateur de services techniques du bâtiment et l'idée m'a ravi ! Rejoindre WeMaintain signifiait qu’il fallait immédiatement commencer à réfléchir à l'expansion mondiale et à la manière dont nous pourrions mettre cela en mouvement.

Quels sont tes prochains challenges ?

À l’heure où j'écris ce article, WeMaintain a déjà en maintenance un petit parc de systèmes de sécurité incendie, avec des sites allant de 50 à 1000 détecteurs. D'un point de vue organisationnel et opérationnel, cela signifie que nous avons développé la nouvelle offre de WeMaintain et que nous avons déjà intégré les opérations de maintenance. De manière concrète, cela signifie que nous avons mis en place les processus de vente, mis en place le protocole de maintenance et formé des techniciens. Naturellement, nous avons quelques défis supplémentaires devant nous :

Étendre la prestation de service

Nous avons déjà nos premiers contrats de maintenance de systèmes de sécurité incendie et nous avons déjà reçu d'excellents retours sur notre service (qualité et transparence). L'enjeu est désormais d'augmenter le nombre de sites équipés d'ascenseurs et de systèmes de sécurité incendie que nous gérons d'ici la fin de l'année, avec les ressources que nous avons mises en place pour le faire. Les trois valeurs cœur de WeMaintain - care, considérer pleinement les autres et y faire attention quotidiennement, grit, détermination, cran et uniqueness chacun de nous est unique, et aligné dans ce qu'il est, fait et pense - sont parfaitement représentatives de l’équipe que nous avons. Dans ce contexte et épaulé par une telle équipe, je suis convaincu que nous pouvons relever tous les défis ! En plus de cela, notre proposition de valeur unique est ce qui nous distingue véritablement dans l'industrie. La possibilité de gérer la maintenance des différents équipements d’un bâtiment à partir d'un seul et même endroit est un réel avantage pour nos clients et les résultats sont déjà visibles. Bref, voilà une bonne raison de croire en nos efforts et de persévérer !

Développer le service à Londres

Après avoir lancé le service de maintenance des systèmes de sécurité incendie à Paris, notre prochain défi est de l'intégrer dans nos opérations au Royaume-Uni. Même si mes expériences et connaissances proviennent de l'industrie en France, la logique de la réglementation britannique est la même. Les premiers retours de nos clients nous confirment que notre valeur est accueillie de manière similaire sur le marché britannique. Nos prochaines étapes sont la formation de nos techniciens de Londres et l'intégration du nouvel expert technique pour compléter l'équipe existante.

Le lancement de WeMaintain à Londres, même en pleine pandémie, a été un succès incroyable, je n’ai aucun doute que ce nouveau chapitre fonctionne tout aussi bien.

Comme je le disais précédemment, j'adore les défis ! Il me tarde de superviser l'intégration complète des deux entreprises et de relever ces challenges alors que nous élargissons l'offre de WeMaintain pour inclure la maintenance des systèmes d'alarme incendie. Avec l'équipe, je n'ai aucun doute, que ces sujets seront fun, passionnants et exaltants ! Ce n’est que le début.

Partager cet article

Ça pourrait vous intéresser

Voir tous les articles Produits
Post thumbnail
Lire l’article
Post thumbnail
Lire l’article
Post thumbnail
Lire l’article
Vous êtes inscrit à notre newsletter, merci !